Les régimes amincissants

mincir régimesLes régimes amincissants

 

Les régimes amincissants d’aujourd’hui sont soit
- pauvres en lipides, riche en glucides, soit
- riches en protéines et pauvres en glucides.

Ces deux types de régimes sont efficaces à court terme, mais les kilos reviennent chez 90% des personnes tôt ou tard et le yoyo commence. On peut en conclure qu’aucune des méthodes suivant ces préceptes ne fonctionne à long terme.

Pourquoi les régimes ne fonctionnent pas à long terme?

Depuis peu on connait une hormone appellée leptine. En l’état actuel des recherches on ne connait pas bien son rôle, mais une des premières découvertes à son sujet fut son rapport avec le diabète. La leptine participe à plus de 400 réactions chimiques dans le corps humain. Aujourd’hui, nous connaissons son rôle dans la régulation de l’appétit, dans la sensation de faim et dans le contrôle de poids entre autres.yoyo régimes

Les régimes traditionnels essaient de contrôler l’apport de nourriture sans s’occuper de la question de fond : le dérèglement hormonal.

La leptine contrôle non seulement la faim, mais aussi la brûlure de la graisse en excès. Quand le niveau de leptine n’est pas stable, ou bien qu’il y en a trop ou pas assez, le contrôle ne fonctionne pas bien : on mange plus que ce dont on a besoin et on ne brûle pas les graisses en excès.

Si on veut maigrir, il faut d’abord restaurer ce circuit leptine. Sans cela une perte de poids durable n’est pas envisageable.

Il existe plusieurs régimes pour relancer le circuit leptine, le régime du Dr Rosedale, du Dr Kruise entre autres. Plus près de chez nous, la Belge Taty Lauwers, auteur d’ouvrages spécialisés dans le rapport entre nutrition et santé, travaille sur le sujet. Espérons que son livre sortira bientôt pour aider les francophones à retrouver leur poids idéal. Un dénominateur commun dans ces régimes pour restaurer le circuit leptine est la graisse. Il est aujourd’hui admis que les graisses sont indispensables au corps et que restreindre l’apport de lipides en faveur des glucides ou des protéines cause des dégâts (cf les victimes des régimes amincissants, avec des problèmes allant de la dépression aux problèmes articulaires ou cardiovasculaires)

Des graisses pour maigrir

En mangeant des graisses de bonne qualité, dont le corps a besoin, il est possible d’agir sur le circuit leptine. Ce n’est pas une idée si révolutionnaire qu’il y parait à première vue. Des dizaines de livres traitent du sujet en insistant sur le rôle des bonnes graisses dans l’alimentation et dans la perte de poids. (P.ex. Eat fat, loose fat de Mary Enig et Sally Fallon, Why we get fat de Gary Taubes etc.) Malheureusement, ces découvertes scientifiques peinent à arriver jusqu’au grand public.

Quelles graisses sont les bonnes?

Les lipides ne se valent pas tous. Il en existe qui contribuent effectivement aux problèmes de santé, on les appelle les graisses trans. Ils sont présents dans les produit transformés, industriels, de la pizza et des chips en passant par les viennoiseries jusqu’aux biscuits et gâteaux.
Les lipides de bonnes qualité sont issus d’animaux élevés à l’ancienne, ou proviennent des graines de première pression à froid. Taty Lauwers les appelle les graisses originelles et elle insiste sur l’importance de leur consommation dans un régime alimentaire sain. (Voir aussi article sur l’importance des graisses.)

Pour aller plus loin

- Gary Taubes : FAT – Pourquoi on grossit? Ed. Thierry Souccar, 2012
- Sally Fallon, Mary Enig : Eat fat, lose fat, Hudson Street Press, 2004
- http://www.eatfatlosefat.com/
- http://www.taty.be/regime/index.htm